Espace condoléances

Monsieur Jean MEZIER

Domicilié à Bastogne (6600, Belgique)
Né à Bastogne (6600, Belgique) le samedi 30 décembre 1933
Décédé à Bastogne (6600, Belgique) le mardi 19 mai 2020 à l'âge de 86 ans
Epoux de Madame Eléonore NELL

Espace condoléances 

Cet espace condoléances a été créé le mardi 19 mai 2020.

Les hommages

4 hommages (3 privés)  

Mon cher Jean,

Étant donné que nous avons toujours parlé vrai, du temps de ton commerce de confection, à présent que tu as tiré ta révérence, je ne vais quand même pas changer de ton pour te dire le fond de ma pensée…

Que nenni, d’autant que, connaissant ton côté cartésien, rationnel, tu as certainement toujours considéré que la mort fait partie intégrante de la vie. Dès lors, en ces moments tristes, parlons encore de la vie !

Ainsi, ce que je retiens de toi en premier, c’est ta qualité d’esthète qui professait le culte du beau !
Je fais bien sûr ici allusion, non seulement à tes choix pour une collection de vêtements de style et de qualité, mais surtout à ton exaltation pour la photographie en noir et blanc. Celle qui attire par son mystère, sa magie, ses jeux de lumière. Et là, tu étais intarissable. Ce sujet, on peut le dire, nous a maintes fois bien occupés entre pulls et chemises…

Mais pas seulement, car il était toujours intéressant de t’entendre commenter, avec force arguments, l’actualité de Bastogne, ou les aléas de ton métier, ou tes souvenirs du Séminaire.
Bref, tu étais un personnage attachant, éclectique mais connaisseur, pittoresque, voire truculent (pointe d’humour comprise) !

En tout cas, force est de constater que, juste après André Neuberg (dont tu me parlais parfois), avec toi, voilà encore une autre noble et belle figure de Bastogne qui n’est plus…

Ceci dit, mon cher Jean, puisque, désormais, tu as choisi une autre forme de « confinement », avec une distanciation astronomique, je dois aussi regarder vers tous ceux que tu as quittés et que tu as mis dans la peine : Lola (comme tu disais), Véronique (qui me donnait de tes nouvelles), Jean-Michel, et toute la famille. Pour leur dire que ma sympathie et mes pensées sont pour eux en ces jours sombres.

Allez, Jean, entre nous, une dernière petite chose… La photo qui accompagne l’annonce de ton départ, sur la page générale d’Enaos : elle est superbe, authentique ! Tellement, qu’à la voir, on entend presque le timbre de ta voix… A croire que c’est toi-même qui l’a choisie. Sacré Jean ! Alors, selon la formule : salut l’artiste !

André Schmitz
Berlé (GD Luxbg)

André Schmitz- 21-05-20