Photo 810245Monsieur Arthur TOUSSAINT
Nous présentons à toute la famille nos sincères condoléances.
Photo 806368Madame Olga MARINIĈ
Sincères condoléances à la famille et aux proches. De la part de Jean Paul, Marie Rose et leur fille Marie Claude.
Photo 806629Madame Madeleine DEWINNE
Merci Madeleine,pour tout ce que tu nous a apporté et transmis.
Des années de mon enfance où,avec Étienne,nous faisions les 400 coups,à ta participation active à la vie communautaire de la paroisse Ste-Thérèse,sans oublier les concerts de la chorale«Le Temps de Vivre, avec Paul,vous partagiez un enthousiasme communicatif.
Tous ces souvenirs resteront dans nos mémoires et continueront de nous inspirer...
Photo 806512Madame Elodie GÉRARD
vous présentent leurs sincères condoléances
Photo 805852Monsieur Jean BOZALKA
Toutes nos condoléances à Micheline et sa famille.Courage, nous attendons tous de revoir nos chers disparus et cela très vite,nous le savons.Bisous fraternels des filles Hoyoux de Waremme et Michel Charlier.
Photo 805755Madame Denise CHAPELLE
Nous vous présentons nos chaleureuses et sincères condoléances à toute la famille
Photo 804676Madame Marie-Pierre DEHAN
J'habite à Reharmont, ce petit village juste de l'autre côté de la colline aux éoliennes.
Mon souvenir marquant remonte à de nombreuses années, à l'époque où ni Marie-Pierre ni moi n'habitions en Ardennes.
J'habitais à Visé. La famille DEHAN y était très bien connue.
J'étais jeune patronné et Gérard, le frère de Marie-Pierre, était notre animateur Patro. Nous faisions un mini camp (un hike) au mois de décembre et nous logions dans une ferme, je crois du côté des Fourons.
Marie-Pierre nous accompagnait pour l'intendance et la cuisine. Mais mon meilleur souvenir d'elle, c'est lorsque nous rentrions d'avoir été joué dans la neige (ça existait encore à l'époque). Nous étions transis de froid et elle, après avoir enlevé nos bottes et chaussettes (quelle courage !), elle nous réchauffait les pieds en les prenant dans ses mains bien chaudes.
Voilà. Quand je repense à toi, "Fefeye" - puisque, ne t'en déplaise, c'est ainsi qu'on t'avait surnommé - je pense immanquablement à la chanson de Brassens : L'Auvergnat.
Merci Fefeye. Bon voyage et salue bien tes parents et ton frère
Photo 801539Monsieur Jean-Pierre MASSAUT
Ce Noël 2023 marque, pour tous les siens et pour les historiens de l’Église et de la Renaissance, la fin d’une solide collaboration érudite pour l’étude des mouvements de réforme du catholicisme, de ses causes et de ses obstacles, mais plus encore elle signe la fin d’une étonnante et féconde fraternité pour ouvrir une nouvelle manière de comprendre l’histoire religieuse. Un compagnonnage commencé pour nous par la médiation de Philippe Denis et parachevée dans le groupe de la Bussière ou dans les multiples séminaires et colloques érudits entre Belgique et France. Cette amicale proximité passait par la lecture précise et contextualisée des textes, la mise en commun des connaissances et des interrogations sur ces univers de pensée si différents des nôtres sans doute, mais si proches dans une même angoisse partagée pour l’avenir, sans tabou et sans hiérarchie mandarinale. Ce fut pour beaucoup d’entre nous l’apprentissage de la lecture critique des textes d’une époque, mais aussi des postures, des ambiguïtés, voire des hypocrisies, bref, de notre capacité d’analyse conséquente et ardente des faits religieux d’hier et d’aujourd’hui sans pour autant, comme Érasme lui-même, refuser la foi au Christ et en l’Église, même si cette dernière faisait partie des discussions érudites qui partageaient la désolation des humanistes pour le succès trop souvent observé des catholiques les plus radicaux.
En arrière-fond de ces transmissions de maître à disciple et/ou de disciple à maître, nous n’oublierons pas notre théâtre commun d’exercice de la conversation, une musique de fond que sa disparition en ces temps et dans ces conditions de fin de vie réactive : elle montrait et elle continue à dessiner la naissance et l’entretien d’une foi commune en l’Incarnation, qui est à l’origine d’une nouvelle fraternité dans le temps et l’espace. Elle rejoint à la fois l’interrogation sur ce monde à la façon de Josse Clichtove, qui n’est plus seulement classé comme un catholique réactionnaire d’un autre temps, et elle se diffuse en étant portée par une admiration profonde pour Sébastien Castellion dont l’esprit d’indépendance inspirait Jean-Pierre et ses amis qui défendent, quoi qu’il arrive, la tolérance et la liberté de penser. C’est aujourd’hui ce mystère de la tolérance, défendue contre tous les extrémismes et en toute laïcité qui nous lie. La mémoire de Jean-Pierre est de ces commencements-là pour nous tous. Nous la garderons pour ceux qui n’ont pas eu la joie de s’expliquer avec lui.
Photo 799389Madame Coralyne MAWET
Chère Cora, j’ai eu la chance de te rencontrer lors des séminaires résidentiels que j’anime à la crèche de Vielsalm. Depuis 2014, je garde le souvenir d’une femme remplie d’énergie, spontanée et toujours prête à rire et à partager sa bonne humeur avec moi et avec l’équipe. Tu vas terriblement nous manquer. Repose en paix. Bien amicalement, merci pour les moments partagés. Dimitri
Photo 795227Monsieur Philippe VERMEIREN
Sincères condoléances ! Va en paix Philippe, toi toujours si gentil !
Photo 796699Monsieur Claude GUILY
Le temps passe.... Certains souvenirs restent et fort heureusement d'ailleurs... Claude et moi etions de " bons copains " "nous étions si jeunes ".. Je pense qu'il habitait du côté de la " Jonction "... Je ne connais pas sa famille mais je pense qu'il y avait un "lien " avec la famille " Sandrap " ??? Rip Claude.. Roger.
Photo 796647Monsieur Francis BAEB
Un homme engagé, juste , trouvant les mots adéquats au milieu de situatiions difficiles.

Un regard bienveillant , une epaule solide....

Un exemple....
Photo 792821Madame Michelle DEGLAIN
Juste 2 rencontres ont suffit pour dévoiler une personne d'une grande générosité et d'une grande valeur éthique.
Une de vos devises devrait être: Semer le plus de bien possible autour de vous sans en attendre en retour .

Que votre chemin soit beau dans ce grand invisible
Photo 795371Monsieur Hadelin HAINAUT
Je présente mes sincères condoléances à toute la famille.
J'ai eu l'honneur de côtoyer Dr Hainaut en pédiatrie ( institutrice à l'hôpital) ....C'était un grand HOMME qui naturellement se mettait au niveau des petits.
Photo 795513Madame Francesca ALMONTE
J’ai appris le décès de Franca par un message de sa fille Carla. En ces moments difficiles et douloureux pour vous ses enfants et vos familles je vous dis toute mon amitié et ma proximité spirituelle dans la pensé et la prière. Quand je suis arrivé à Charleroi en 1980, une de mes premières rencontres a été avec votre famille, et je ne peux oublier le premier accueil chaleureux de votre maman Franca e votre papa Antonio, accueil qui a continué pendant toute ma permanence en Belgique. J’ai partagé avec elle et avec vous beaucoup de moments heureux et aussi difficiles, de ma vie et de votre vie, et de la vie de la Cité du Fief. Je me sens alors un peu de la famille et avec vous je partage la tristesse de son départ, en ressentant au même temps le sentiment que la présence de Franca et la vôtre pendant plus de trente ans ont marqué ma vie et continuent alors à vivre en moi.
Avec elle, et pour vos familles, je rends grâce au Seigneur pour sa vie donnée, généreuse et aimante, et pour avoir partagé avec elle et vous sa famille ce parcours de vie ouvert vers l’horizon de l’espérance et de la foi.
A vous, ses enfants et petits-enfants, maman Franca a généreusement donné ce qu’il faut pour que de son absence physique, désormais irréductible, vous puissiez faire quelque chose qui poursuive les liens d’amour qu’elle a tissés, quelque chose qui perpétue son intense amour de la vie.
Photo 794544Monsieur Alberto NAVONA
Je suis une ancienne collègue de travail à la Bibliothèque de Nivelles.
Alberto était quelqu'un de profondément gentil avec tout le monde.
Cela m'a fait beaucoup de peine d'apprendre sa disparition !
Toute ma sympathie à sa famille, ses proches et ses amis !
Photo 794724Monsieur Stéphane FUSILLIER
Je suis évidemment très peiné.... Je connais Stéphane et Andrée depuis tant et tant d'années tant au niveau professionel que personnel... Que de braves gens ... Ils dégageaient tant de sympathies naturelles... Repose en paix Stéphane.. Courage Andrée.... Jacquelinne et Roger..
Photo 793401Madame Élise Deroanne
Nous présentons à toutes la famille nos plus sincères condoléances courage à vous tous
Photo 792728Monsieur Luca FANTINI
J'ai connu Luca en 2010. Il fut un de mes deux premiers sous-officiers avec Laurent Poncelet. Je garde le souvenir d'une bonne personne profondément humaine avec qui j'ai pris beaucoup de plaisir à travailler et à passer des moments plus conviviaux également.
J'ai été très attristé d'apprendre son décès cette semaine.
En mon nom propre et au nom de la 7ème Compagnie Ravitaillement & Transport du 4ème Bataillon Logistique, je présente mes plus sincères condoléances.
Fabien Bruaux
Commandant de Compagnie de la 7 Cie Rav & Tpt
Photo 791745Monsieur Philippe COLLIN
au revoir Philippe , je garde en mémoire les souvenirs de nos fou rire en Espagne avec les autres cousins
Photo 488601Madame Isabelle de CARNIÈRE
J'ai connu Isabelle dès mon plus jeune âge.
Isabelle a toujours été une splendide femme à laquelle je vouais une grande inspiration. Les souvenirs que j'ai d'elle sont de précieux moments que je n'oublierai jamais.
Isabelle était une femme pleine de talents. Elle dessinait, peignait et touchait à tout ce qui lui permettait de s'exprimer à travers l'art.
Je voyais sans comprendre mes proches souffrir de sa situation. Elle me paraissait toujours souriante et heureuse.
Trop petite, je ne pouvais m'imaginer la souffrance et la douleur qu'elle affrontait chaque jours.
J'aurai tant aimé voir ton mal-être et pouvoir te venir en aide. Isabelle tu me manque, tu me manqueras toujours.
La place qui t'est réservée dans mon cœur ne disparaitra jamais. J'espère que là ou tu te trouve tu te sois épanouie dans ta relation avec toi-même et que chaque instant soit un moment de joie que tu n'as pu avoir sur Terre.
Je t'aime. hâte de te revoir bientôt.
Madame Marie-Jeanne MARECHAL
J'ai connu mademoiselle Marie-Jeanne Maréchal à Kikwit, RDCongo. Le premier contact était lors d'une adoration eucharistique organisée par elle à la Résidence des Jésuites "Nzo Ngemba/Kikwit". J'avais sollicité chez elle l'accompagnement spirituel car, à l'époque, j'étais aspirant à la recherche de la Congrégation. Avec elle, j'ai appris à ne pas chercher la Congrégation mais la Volonté de Dieu. Avec elle je suis passé de Dieu-Amour racconté à Dieu- Amour exprérimenté. Elle m'a aussi soutenu pendant mes études universitaires. Pour moi, elle est ma mère. Elle m'a témoigné sa foi meme le 31 aout quand elle m'annonçait qu'elle allait dans une maison de retraite... elle était prete à ce que serait la Volonté du Père. Elle avait confiance et je la sais dans les bras du Père. Merci mademoiselle MJ pour ce que vous avez été pour moi et pour les miens. Que le Seigneur récompense toutes vos actions de charité et votre témoignage de foi. Grace à vous je suis ce que je suis maintenant. Vous resterez toujours gravée dans mon coeur. Arnold Mukoso, MSpS

Témoignages précédents Témoignages suivants